Menu

AccueilOffres d'emploisRestaurantsPresseBlogFormules
decoration Offres d'emploi Restaurants decoration header.connection header.registration blog presse

Le blog de Jobs & Chefs

Accueil
jobs and chefs

Comment baisser vos charges et augmenter les revenus de vos salariés grâce à l’accord d’intéressement ?

Comment baisser vos charges et augmenter les revenus de vos salariés grâce à l’accord d’intéressement ?

La crise du covid a malmené les recrutements dans la restauration : salaires, emplois du temps, horaires, manque de plan de carrière…la liste est longue. L’accord d’intéressement répond à lui-seul à une grande partie des préoccupations des cuisiniers et des serveurs. Voyons comment.


Qu’est-ce que l’intéressement ?

L’intéressement est un dispositif qui permet d’accorder à ses salariés, des primes exonérées de charges sociales. On réclame souvent une baisse des charges. Mais ici, ça va beaucoup plus loin, c’est une exonération. Difficile de faire mieux ! Ces primes sont versées en contrepartie de l’atteinte d’objectifs. 

Un outil de management 

Si vous souhaitez motiver, fidéliser vos salariés et augmenter la croissance de votre établissement, l’accord d’intéressement est fait pour vous.

Les objectifs peuvent être financiers ou qualitatifs. C’est là que cela devient intéressant pour motiver les équipes et les fidéliser. En effet, vous pouvez fixer des objectifs quantitatifs comme augmenter de 20% le chiffre d’affaires ou de 20% le résultat ; Ou bien encore, vous pouvez fixer des objectifs qualitatifs ; Par exemple, pour faire la chasse au gaspillage des denrées ou faire diminuer la casse du matériel. Exemple : ne pas dépasser plus de 20% de gaspillage par trimestre ou encore limiter les frais de rachat de matériel à X euros ou à moins de 5% par rapport à l’année N-1. Vous améliorez ainsi le pilotage de votre établissement et vous gratifiez. C’est du gagnant-gagnant. Imaginez que vous améliorez votre résultat de 35000 € et que vous distribuez 10000 € de primes d’intéressement au total. Tout le monde est gagnant.

Exonération des charges sociales et gain d’IS pour les entreprises

La prime d’intéressement est totalement exonérée de charges patronales et de charges salariales. Par ailleurs, elle est déductible du résultat de l’entreprise et engendre par suite une baisse de l’IS. Voyons ceci en détails :

 

Prime intéressement versée sur PEE PERCO

Prime classique

Coût entreprise

                  1 000 € 

              1 000 € 

Charges patronales

 

                  310 € 

Prime brute versée

                  1 000 € 

                  690 € 

cotisations sociales

 

                  103 € 

CSG-CRDS

                        97 € 

                    67 € 

Impôt sur le revenu

 

                    52 € 

Net perçu par le salarié

                      903 € 

                  467 € 

Dans l’exemple précédent, vous choisissez de maîtriser votre budget (1000€) mais au final, vous donnez plus au salarié, tout en maîtrisant votre budget, grâce à l’exonération de charges.

Mais on pourrait imaginer accorder la prime brute de 690 € et ainsi diminuer la masse salariale, sans pour autant, léser le collaborateur.

 

Prime intéressement versée sur PEE PERCO

Prime classique

Coût entreprise

                      690 € 

              1 000 € 

Charges patronales

 

                  310 € 

Prime brute versée

                      690 € 

                  690 € 

Cotisations sociales

 

                  103 € 

CSG-CRDS

                        67 € 

                    67 € 

Impôt sur le revenu

 

                    52 € 

 

 

 

Net perçu par le salarié

                      623 € 

                  467 € 

Comme vous pouvez le voir, l’entreprise ne débourse que 690€ dans le cadre de l’intéressement, mais le collaborateur reçoit bien plus, que dans le cadre d’une prime classique. 

Bref, le dispositif, vous offre une énorme souplesse pour fidéliser et motiver ses collaborateurs.

Pourquoi permet-il de fidéliser les salariés ?

La totalité des grandes entreprises bénéficient de ces dispositifs. L’intéressement, le PEE ou le PERCO et de manière générale l’épargne salariale constituent des éléments forts de fidélisation des collaborateurs. Mais restent très peu connus dans les TPE PME. Pourtant, tout ce dispositif s’additionne pour constituer un « package global » de rémunération. Dès lors, il est plus difficile à un collaborateur de quitter une entreprise qui lui offre cette chance, pour une société qui ne le propose pas…


Le gérant et son conjoint collaborateur peuvent bénéficier de l’intéressement

Si le restaurant emploie au moins 1 salarié et ne dépasse pas le seuil de 250 salariés. Les dirigeants et leur conjoint collaborateur ou associé bénéficient de l’accord d’intéressement. 

Par dirigeants, on entend, selon la structure de l’entreprise : Les chefs d’entreprises, présidents, DG, gérants ou membres du directoire. Et le conjoint est défini comme marié ou pacsé, ayant le statut de conjoint collaborateur ou conjoint associé. 

Un salarié distinct du dirigeant et de son conjoint doit travailler dans l’entreprise.


Vous voulez accorder des primes au mérite en sus de l’intéressement, c’est possible !

Comme beaucoup de gérants, vous allez vous demander d’une part si tout le monde mérite sa prime d’intéressement et s’il est possible de gratifier davantage ceux qui se décarcassent. La question est légitime. Concrètement, si les objectifs sont atteints, l’intéressement est acquis pour toute l’équipe. Si vous devez gratifier quelqu’un en plus, vous avez tout le droit d’accorder une prime individuelle. Évidemment, vous subirez les charges, qui dans ce cas ne sont pas exonérées. Reste une question, si vous estimez que quelqu’un ne mérite pas l’intéressement. Pour le coup, vous ne pouvez pas lui retirer. Mais, 2 façons positives de voir les choses :

  • D’une part il est dommage de se priver de motiver et fidéliser son équipe pour une personne

  • D’autre part, les objectifs sont collectifs et cette personne devra d’une façon ou d’autre se mettre dans le bain pour ne pas pénaliser l’équipe. En clair, elle se verra obligée de faire des efforts. Beaucoup, de gérants ont pu constater le changement de comportement quand on passe de l’individu au collectif…


Vous voulez augmenter la croissance de votre restaurant, c’est le moment d’agir !

Comme nous l’avons vu, l’accord d’intéressement est un système de rémunération exonéré de charges pour l’entreprise. Et il répond aux difficultés de la restauration, depuis la crise du Covid. Il permet de :

  • Baisser les charges

  • Fidéliser les salariés

  • Motiver les collaborateurs

  • Développer la croissance de votre restaurant en donnant du sens grâce aux objectifs

  • Attirer de nouveaux cuisiniers

Alors n’attendez plus les états généraux ou les projets institutionnels. Agissez maintenant. 

Vous souhaitez baisser les charges, motiver vos équipes et définir les critères de développement : contactez-nous-nous ! 

Dès aujourd’hui mailto:clement.gallais@jobsandchefs.com

Je réponds personnellement à tous les mails.



Recrutez votre personnel de cuisine, publiez vos offres d'emplois sur des postes de cuisiniers, commis de cuisine, chef de cuisine, second de cuisine, chefs de partie..

Votre emploi en restauration et bientôt en hôtellerie est disponible sur Jobs&Chefs !

16/02/2022